Le syndrome de l’éternel voyageur

IMG_2166_800

IMG_2166_800

« Le syndrome du voyageur éternel c’est de constamment vouloir être autre part.  C’est de sentir que l’on ne peut être heureux en vivant en un seul lieu. C’est l’anxiété de penser qu’on est en train de manquer d’autres choses… d’autres habitudes, d’autres odeurs, d’autres saveurs. C’est de ne pas se limiter à ce que l’on connait. » – FR

Pour ma part, comme le dis un autre voyageur sur son blog en espagnol, je ne me sens pas avoir ce symptôme que je pense pourtant comprendre. Je suis bien ici et maintenant où je suis, car c’est moi qui en ai fait le choix. D’ailleurs il semble que les auteurs aussi sont de mon avis.
Quoi qu’il en soit, cette vidéo est bien faite et le texte de la narratrice comporte bon nombre de pensées de voyageurs difficiles à mettre bout à bout. Alors je dis BRAVO !

« El síndrome del eterno viajero es la necesidad de querer estar constantemente en otros lugares. Es sentir que no puedes ser feliz viviendo en un solo sitio. Es la ansiedad de pensar que te estás perdiendo cosas… otras costumbres, otros olores, otros sabores. Es no limitarte a lo que conoces. » – ES – Source

Related posts

3 thoughts on “Le syndrome de l’éternel voyageur

  1. pascale kaplan

    Quelquefois, poursuivre ses rêves indéfiniment finit par se retourner contre soi et s’isoler dans le voyage…

  2. pascale kaplan

    Il me semble que l’important dans le voyage c’est, après avoir « expériencé » sa liberté dans les faits en allant où l’on veut, de trouver sa vraie liberté en soi….de savoir qu’on l’a en soi, intégrée, pour ne plus avoir besoin de la vivre dans le voyage, de se déplacer pour la ressentir….après ça on peut l’emporter où on veut…

  3. pascale kaplan

    Et je relisais l’article sur le poème que l’on t’a écrit en Equateur…pour ta part, tu es devenu le chemin, la métamorphose s’est faite…il te correspond bien ce poème…chacun a son histoire à chercher dans le voyage et aussi ses possibilités à évoluer dans son histoire unique…la vidéo traduit bien les réflexions qu’on peut avoir et j’espère pour elle qu’elle la regardera à différents moments dans l’avenir car elle est un peu comme une psychothérapie…elle pourrait y trouver la réponse à ses interrogations…

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)