Sauvegarder ses photos en voyage

Pellicule3_Argentine1-Index

A mon départ en voyage, j’avais déjà accepté par principe de perdre tout ce que j’emmenais avec moi.
Les aléas pouvaient m’ôter mon gore-tex 3 couches à 300€ (cadeau de ma Maman), mon sac de couchage -15°c à 200€ (cadeau de mon Papa), mon appareil photo acheté 1000€ 4 ans auparavant (mon cadeau à moi ;)… Cependant certains biens prenaient une valeur grandissante à mes yeux le chemin avançant (après ma santé cependant) :

  1. mes Carnets de voyage
  2. mes Photos
  3. mon Ordinateur (avec les fichiers et écrits qu’il comporte)
  4. …puis certains objets ayant un vécu !

En résumé, des souvenirs du passé !
On accepte de perdre beaucoup de choses, de se détacher du matériel, mais ces souvenirs sont de l’ordre du vivant, des choses que l’on ne peut laisser mourir sans séquelles psychologiques ;)

Ne pouvant pas empêcher tout risque de perte ou vol, voilà comment Vous sauvegarder de pertes irrémédiables:

Le principe est simple:

  1. Sauver les meubles
    Faire des sauvegardes régulièrement ! Ne pas tout laisser dans l’appareil photo !
    (un appareil photo se fait plus facilement dérober qu’une carte mémoire/clé usb… toute seule)
  2. 2 / 2
         Toute photo doit exister en au moins 2 exemplaires et en 2 endroits différents !

A respecter autant que faire se peut !

Les moyens de tout perdre:

  • Se faire voler toutes ses affaires et avoir gardé toutes les sauvegardes avec soi
  • Oublier ses affaires quelque part
  • Le bateau coule, faire tomber son sac à l’eau, se le faire inonder
  • Ne pas avoir doubler ses sauvegardes
  • Coup de malchance avec un support de sauvegarde défectueux

Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier: avec soi ou autre part !

Les différentes sauvegardes ne doivent pas se situer toutes ensemble physiquement.

Avec soi
Si on a un disque dur externe et un ordinateur portable comportant nos 2 sauvegardes, dans un petit sac à dos, et que ce sac vient à être dérobé, on l’a dans le baba !
Alors il faut essayer de ne pas les laisser ensemble. L’ordi/appareil (ou sauvegarde S1) dans le petit sac en cabine et le disque externe (ou sauvegarde S2) dans le grand sac en soute (cependant, dans un soucis de ne pas courir bêtement le risque avec le sac en soute, quoique je n’ai jamais eu de problème, on peut aussi avoir un petit sac, et un tout petit en cabine. Les papiers et le disque ou carte mémoire, on ne s’en sépare pas !)

Autre part
On conservera toujours avec soi une copie des photos (S1). Pour ne pas avoir toutes ses sauvegardes S2 avec soi, on peut soit le dématérialiser, soit les semer.

–    Les dématérialiser: les stocker en ligne en les uploadant sur internet (=cloud) soit sur un serveur privé, soit grâce à des services en ligne (dropbox, googledrive,…). Facebook et Picasa peuvent détériorer leur qualité. On est alors tributaire de la qualité de la connexion internet que l’on trouve sur notre chemin (dépend si pays « développé » ou non).
–     Les semer: les laisser sur notre chemin, ou les faire voyager par un autre moyen. On peut les laisser physiquement à des amis qui nous rejoignent sur notre trip, chez des gens que l’on rencontre et qui acceptent de les garder le temps que nous rentrions chez nous sain et sauf avec le bébé, ou les envoyer chez nous par la Poste (DVD) en courant le risque que ça n’arrive pas (pourquoi pas chez quelqu’un qui pourra accuser la réception par mail).

 

Pour faciliter la sauvegarde des photos

  • Faire des sélections
    Effacer les photos « mauvaises », floues, sombres/claires, déclenchées par mégarde etc…
    Mettre de côté dans un dossier les photos « moins bonnes ». C’est à dire sélectionner les meilleurs photos de vos shoot et mettre les autres ensembles dans un dossier à part. Dans un soucis d’espace de sauvegarde on pourra conserver ces « mauvaises » photos en un seul exemplaire que l’on accepte de perdre éventuellement, et on pourra effacer ce dossier le cas échéant.
    Conserver précieusement les bonnes photos à tirer !
  • En diminuer le poids
    Avoir éventuellement avec soi, sur une clé usb/disque externe/ordinateur ou télécharger du web une application vous permettant de diminuer massivement la taille de vos clichés. (voir Logiciels Photo (gratuits))
    Sélectionnez des photos que vous ne voulez conserver que pour le « souvenir » et que vous ne pensez pas imprimer.
    Diminuez-en la taille jusqu’à une dimension du côté majeur pouvant être entre 1500 et 2000 pixels. Cela suffit pour un visionnage électronique de qualité acceptable. Le poids des fichiers en sera bien inférieur.

Pour avoir chaque photo en double

  • Plusieurs cartes mémoire
    Laisser ses photos sur chaque carte et les copier sur un autre support (effacer les mauvaises avant copie). On préfèrera plusieurs cartes de 8 à 16 Go qu’un seul grande de 32 ou 64Go.
         + manipulation simple et rapide
         – monopolisation des cartes mémoire qui coutent cher
  • Ordinateur portable
    C’est évident, mais encore faut-il avoir un ordinateur portable
         + Permet le travail des photos, leur sélection, les sauvegardes sur d’autres support et leur mise en ligne
         – Lourd, encombrant, précieux, craint l’eau
  • Disque externe
    Copier les photos sur votre disque externe.
         + pratique, utilisable que l’on ait un ordinateur personnel ou non, grande capacité
         – moyen physique et fragile
  • Clés USB
    Partir avec ou acheter sur place des clés USB de grande capacité. Y copier les photos des cartes mémoire. L’espace de stockage coûte moins cher sur une clé que sur une carte.
         + léger, solide, démultiplicable
         – moyen physique
    Remarque: On pourra essayer à nos risques et périls de les envoyer par la poste…
  • DVD
    Graver des DVD !
    +
    Léger, peu fragile, ne craint pas l’eau
    Pas de graveur partout, les ordinateur avec lecteur DVD sont plus lourds, il faut bien faire ses sélections puis prendre le temps de graver, limité à 4,7Gb/DVD
  • Online
    Sauvegarder sur « le cloud », en ligne. Uploader ses photos quoi!
    + Moyen dématérialisé extérieur, sûr
    Dépendant des connexions internet, limité en terme de temps d’upload et d’espace de stockage
  • A des amis ou sur la route
    Si des amis à vous vous rejoignent sur le chemin du voyage, demandez-leur de venir avec un disque dur externe, ou bien laissez leur vos supports usb/dvd lorsque vous vous quittez.
    Si on n’a pas d’amis ;), on peut demander sur la route à laisser ses photos chez des amis du voyage. On leur demande de tout garder jusqu’à ce qu’on ai pu effectuer des sauvegardes au retour. Au moins si on se fait tout voler on sait que des copies existent quelque part, on trouvera comment les récupérer le cas échéant.
    + On a semé des sauvegardes, c’est très bon
    Il faut des amis, de confiance et la mise à jour n’est pas très fréquente ;)
  • Service de Sauvegarde
    Certains hôtels peuvent proposer des services de stockage. Mais c’est très peu répandu.

Le truc du voyageur

En Bolivie, mon petit bus local s’est fait arrêté par des militaires. J’ai filmé sans qu’ils me voient. Au dernier moment, lors d’une toute autre photo, ils ont vu l’appareil dans mes mains…Un soldat m’a dit de lui donner.
Assez confiant, parlant bien espagnol et ayant créé des liens avec mes voisins de bus, j’ai refusé ! Le soldat me l’a dit à nouveau, j’ai refusé. Il m’a alors dit de sortir du bus avec toutes mes affaires…et s’est posté devant le bus l’empêchant de partir.
Les gens du bus m’ont dit de descendre que sinon on ne partirait jamais. Je leur ai dit:
« Vous ne partez pas sans moi, j’ai laissé mes affaires dans le bus. »

Je suis descendu en effaçant les fichiers de ma carte. J’ai montré au soldat sur l’écran qu’il n’y avait rien d’eux. Ca ne lui a pas suffit… je lui ai donné ma carte SD, lui laissant bien comprendre que c’est tout ce qu’il aurait de moi.

On est reparti sans problème.

!!! Si une situation similaire venait à vous arriver, ayez la présence d’esprit, non pas d’effacer les photos, mais d’échanger rapidement la carte SD de l’appareil avec une carte SD vierge de valeur inférieure.
J’ai perdu les photos de mes 5 derniers jours à quitter l’Equateur, traverser le Pérou en bus, et j’ai laissé ma seule carte de 8Go…! ;S

La leçon:
Si une prise de photo parait risquée, demandez-vous si le jeu en vaut la chandelle ;)

Lire aussi:

Related posts

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)