Die free or Live attached ???

Die free or Live attached ???

°°Should I try to be free taking the risk of dying or should I accept to live being a prisoner of my fears?°°

Related posts

2 thoughts on “Die free or Live attached ???

  1. pascale kaplan

    Prendre le risque d’être soi ne nécessite pas forcément de mettre sa vie en danger pour se sentir exister mais plutôt de prendre en compte la réalité pour
    juger de ce qu’il est possible de faire (pour s’exprimer) tout en prenant soin de soi, c’est à dire de l’énergie de vie que nous avons en nous depuis notre naissance et la conserver précieusement…
    Mais si l’on met sa vie en danger, c’est qu’il y a quelquechose de notre histoire personnelle qui se rejoue, symbolisée dans ce rapport, et on se laisse alors emporter du côté « pulsion de mort » qui génère un emballement négatif pour nous et là ce n’est pas nous qui gagnons…c’est l’autre !
    Et là, socialement parlant, il y a un effet sublimatoire de ces comportements qui peut être utile à la société pour déclencher des changements, mais au prix de la vie de chacun qui s’est retrouvé dans cet affrontement…!

    1. David Tribal

      Bonjour Pascale, et merci encore pour tes participations nombreuses ;)
      Ne t’en fait pas, il n’est pas question ici de mettre sa vie en danger.
      Le « risque de mourir » est inhérent à la condition d’homme, ce qui a donné la citation plus ou moins sous cette forme:
      « Le premier risque que nous prenons est de vivre »

      Le sujet de ce post est plutôt de révéler la contre partie: « vivre prisonnier de ses peurs ».
      En effet, inconscient du compromis inhérent à la vie et souhaitant se le cacher, nous vivons souvent en essayant de nous mettre à l’abri de nos peurs, ne nous rendant pas compte que part la même occasion, nous ne vivons pas !

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)