Le CIAM fait son Cirque – Festival Jours et Nuits du 24 au 28 Septembre à Aix En Provence

EnTete_CIAM-Festival-DavidTribal_1600

Le CIAM, c’est le CENTRE INTERNATIONAL DES ARTS EN MOUVEMENT.

Installé à La Molière (Route de Galice), le CIAM fête ses 1 an. A cette occasion il reproduit le Festival des Jours [et Nuits] de Cirque du 24 au 28 Septembre 2014.

18_IMG_2875-CIAM-prepa-DavidTribal_1500

> 5 Jours – 4 chapiteaux – 10 compagnies

En clair, ce seront 5 jours autour d’une dizaine de propositions artistiques représentant la diversité des Arts du Cirque.

Hirisinn – Cie Le P’tit Cirk
Attrape-moi – Cie Flip Fabrique
Quien Soy ? – Cie El Nucleo
Tania’s Paradise – Cie Attention Fragile
Smashed – Cie Gandini Juggling
Imperial Cabaret – Cie Ephémère
Bêtes de Foire – Laurent Cabrol & Elsa De Witte
Idéaux Beurre Noir – Cie 100 Issues
La Nuit du Cirque
Ellipses – Cie 14:20
Workshop

> Le CIAM ?

Le CIAM a été initié début 2011 puis mis sur pied par Philippe Delcroix, Directeur technique adjoint du Festival d’Aix et cofondateur de l’Académie Fratellini (Centre d’Arts du Cirque à Saint Denis), ainsi que par Chloé Béron, consultante en stratégie et organisation pour les structures culturelles (Ingénieur Centrale Lyon + Mastère HEC + MSc Heriot-Watt University).

Le CIAM a pour vocation,

  • la Découverte: à travers l’éducation et des actions culturelles,
  • la Transmission: initier et de perfectionner enfants, adolescents et adultes à la pratique des arts du cirque via l’Ecole Amateur et des Stages divers,
  • la Création: en offrant une résidence d’artistes, menant des recherches sur ces thèmes et organisant des sorties,
  • la Diffusion: qui permet aux artistes de montrer leurs créations au public.

> Mon p’tit mot

J’y étais il y a quelques jours et ça se prépare…
Rien qu’à sentir l’odeur plastique de la bâche du chapiteau je pouvais déjà imaginer les gens crier et applaudir à chaque prouesse des équilibristes ou encore rire aux bêtises du clown, et s’émerveiller devant la poésie de ces mises en scènes. J’avais envie d’en faire partie et même d’apprendre ces arts.

Alors pourquoi ne pas commencer par aller y prendre des photos et continuer par y apprendre le reste de l’année, que faire de ces « équilibres multigéographiques« , ces jonglages et autres pitreries qui me démangent depuis tout petit.

Allez, laissez-vous tenter si vous êtes dans le coin, les chapiteaux, la barbe à papa, la pinède, les couleurs chaudes, les rires, les pleurs, et toutes ces émotions dignes du vivant !
Rien que les tabourets du futur cabaret et on y est déjà.

Related posts

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)