Le Fou qui préférait s’enfermer

IMG_7408-Lena_DavidTribal_1500

C’est l’histoire d’un fou dont la folie repose sur le fait qu’il oublie tout.Seule lui colle à la peau l’envie de s’évader de son hôpital pour aller trouver sa liberté.

Alors chaque jour il en parle à tout le monde, ses soignants, ses pairs; personne n’y crois, cela fait si longtemps qu’il est là.

Un jour pourtant, il trompe tout le monde et réussi à disparaitre; dépasser les murs et les barrières. Il est libre, libre de chanter, de danser, de courir, mais tellement libre qu’il n’y a personne avec lui pour le voir s’amuser et attester de sa liberté.

Alors il retourne à l’hôpital afin de faire part de sa liberté à ses soignants, ses pairs, il va leur raconter avec les yeux pétillants et le coeur émerveillé.

Le jour suivant, il ne pense qu’à une seule chose: sortir de là et trouver sa liberté.

 

Related posts

One thought on “Le Fou qui préférait s’enfermer

  1. pascale kaplan

    …et quand on fait une démarche de conscience, de travail sur soi, on s’aperçoit que la liberté est là en soi et pas à l’extérieur mais qu’on ne le savait pas, qu’on ne la voyait pas, qu’on ne l’imaginait même pas possible. On peut toujours dire oui ou non à tout, on a le choix, comme dit en cours de psycho sociale…il suffit de se libérer des croyances qui forment notre enfermement psychique et de ceux qui les relaient, qui voudraient les voir régir notre vie…avoir confiance en soi et en ses ressentis en premier pour re configurer petit à petit le monde autour de soi en y reconstruisant son équilibre relationnel…tout est possible mais nous ne le savons pas ! alors autorisons nous à le penser…

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)