Je suis Charlie – Rassemblons-nous !

JeSuisCharlie

Soldats du crayon

Capture d’écran 2015-01-08 à 00.26.02
« Aux armes compagnons !  » (Francisco J. Olea)

 

Crayons

Qu’ont-ils fait pour mériter ça ?
o-JE-SUIS-CHARLIE-LOGO-facebookÇa parait fou de s’imaginer qu’un journal ne pourrait paraitre par peur de représailles terroristes…
On l’a déjà pensé après la caricature du Prophète Mahomet en 2006, nous revoilà profondément poussés à nous questionner à nouveau.Avoir peur de s’exprimer, par peur d’y laisser sa vie ???
C’est ce qu’ont repoussé ces soldats du crayon par envie de continuer de croire à la liberté.
Alors peut-être qu’on s’y reconnait…

PlaceRep-CaroK

crayon_pics_390

 

« La France a vécu un 11 septembre aujourd’hui »

disent-ils.

DavidTribal_IMG_8995_cutstrip_700C’est mon pote BenjO qui m’a appris la nouvelle a 16h alors que je l’appelais pour lui souhaiter la bonne Année. J’étais assis sur ma moto au bas du cours Mirabeau, dans le soleil orange du midi en Hiver. Pour une fois que BenjO répond au travail…:

– « Il y a eu un attentat à Charlie Hebdo, ils ont tué une quinzaine de personnes. Ça veut dire que Cabu par exemple, c’est fini, il a disparu. »
– « Waw ! »

charlie-hebdo-republique-3044832-jpg_2650281_652x284

Mais alors pourquoi cela me touche ? Pourquoi est-ce que cela nous touche tous ?

« C’est un attentat envers nos valeurs qui a eu lieu aujourd’hui »

exprimait François Hollande à 20h00 ce soir.

Nos valeurs…nos putains de valeurs communes qui font notre pays et qui au-delà de notre inconscient collectif nous font tous Français.lecanardenchainen455116dt0
Nos valeurs communes transmises par infusion lente dans nos êtres, et puis notre passé commun aussi. Ces noms dont on a partagé la lecture dans les médias.

cabu-politiquement-incorrect-133Pour ma part, c’est surtout le nom de Cabu qui résonne. Un dessinateur dont j’ai entendu parlé depuis petit.

Des dessins simples, des caricatures rigolotes qui s’exprimaient sur des sujets sérieux.

Petit je trouvais ça cool qu’il y ait des dessins avec des bulles dans un journal d’adultes. D’ailleurs c’est surtout ça que je lisais en chopant ce genre de journal lorsque j’étais en salle d’attente…

o-UNE-57019 Septembre 2012

…Putain, ils m’ont attaqué en salle d’attente en fait. Ils m’ont attaqué dans ma jeunesse, ils ont attaqué ces petits dessins qui mettaient à ma portée des problèmes que je n’avais pas envie de lire. Aujourd’hui, on les entend en continu à la télé ces problèmes; au sujet de la disparition des crayons libres.Capture d’écran 2015-01-08 à 00.56.43

Ma maman, ça l’a faite pleurer. Apparemment principalement du fait que ces noms aussi l’ont accompagné dans sa vie, et naturellement plus que moi. Et ça, c’est un sentiment que presque tout français peut avoir plus ou moins profondément.
On a attaqué un symbole national !

VeroLopezAlors quoi ?

Notre liberté – Nos valeurs – La radicalisation – L’unité nationale …
Aujourd’hui, moi ce que je ressents, c’est que c’est justement notre être humain qui réagit face à la nouvelle.

L’horreur, la froideur…la révolte suite à un geste inhumain contre un acquis national, n’est-ce pas ça qui nous remet tous sur un pied d’égalité comme on le voit dans la rue où tout le monde se confond, badauds ou personnalités? Nous ne sommes plus qu’humains et encore plus français, réunis autour d’un symbole commun qui nous a toujours paru inoffensif.

Cf citations sur l’internaute.fr

Notre cher président n’a pas loupé l’aubaine d’en appeler à l’unité nationale qui s’est montrée spontanée sur les places des grandes villes françaises.

Je dis « aubaine », car c’est toujours important pour un pays de fédérer sa population, mais on ne sait pas toujours comment s’y prendre.
Alors dans son discours à 20h, on reconnaissait la part d’humain du président – dans sa voix et certains mots, et la part de président dans l’humain – qui essaie de faire passer des messages avec intention – dans le discours et certains gestes. Deux phases qui s’homogénéisent dans se brave François qui loupe certains mots.

Unité Nationale

Nos valeurs, notre valeur fondamentale, c’est la liberté, dans son expression journalistique aujourd’hui.
liberte1La liberté de dire ce que l’on pense et de laisser le reste du monde en juger objectivement. Une liberté gagnée et défendue par des générations et devenue si chère et si naturelle. Qui aurait osé la remettre en doute chez nous ?

Elle l’a été en quelques sortes en 2013 avec les histoires de Dieudonné et le « Peut-on rire de tout ?» dont je n’ai pas suivi l’issue. Le problème s’est tu.
On avait commencé à voir le problème déjà en 2006 dans Charlie Hebdo… et nous revoilà face à « la radicalisation ».

La radicalisation

J’ai découvert en 2014 la peur grandissante de certains parents de voir leurs enfants se radicaliser, et la peur du pays de voir fuir des enfants français s’engager dans des combats extrémistes. C’est fou cette tendance, mais moi, même si ça m’emmerdait que ça existe, ça ne m’étonnait pas.
Je crois que c’est parce que j’associe ça à mes questionnements et mes idées du monde d’aujourd’hui. Dans un monde ou l’on ne comprends plus bien ce qu’il se passe, certains se rattachent à qui leur tend la main et leur donne des réponses, si débiles soient-elles.
Je vous assure, qu’il n’est pas si compliqué d’être manipulateur, comme d’être manipulé ! Notre équilibre psychologique est très perfectible et l’on peut nous faire croire à de nombreuses choses si l’ont n’est pas bien outillé par notre éducations, nos expériences, nos valeurs fondamentales. La manipulation psychologique des sectes peut l’être pour n’importe qui.

« L’après, c’est: ou on a peur, ou on n’a pas peur »

disait Philippe Val, ancien directeur de Charlie Hebdo

On lit aussi

« Ils ont voulu tué Charlie Hebdo, le voilà immortel »

Je m’arrêterai sur le bon point comme il y en a toujours au sein des mauvais points, et c’est là que nos outils du 21ème siècle prennent leur sens:

« Rassemblons-nous »

 

 

Crayons
(Lucille Clerc)
Nicolas Demorand questionnant Plantu sur France Inter:
« Et vous avez encore envie de dessiner ? »
« Encore plus, j’ai envie de dessiner jusqu’à ma dernière goutte de sang »

Related posts

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)