Aujourd’hui… au bureau c’est du sérieux

20150209_DavidTribal_AuBureau

Aujourd’hui, je me suis réveillé vers 12h et levé d’un coup d’un seul. Ma soeur est là et j’ai envie de passer un peu de temps avec elle. Je l’ai entendu ouvrir les volets tout à l’heure.

20150209_DavidTribal_AuBureau

  1. Aujourd’hui j’ai petit déjeuné avec ma soeur
  2. Aujourd’hui j’avais RDV avec une Psychologue chez Pôle Emploi
  3. Aujourd’hui j’ai discuté de la réalité de la rue avec un jeune SDF, Steven
  4. Aujourd’hui j’ai acheté une paire de chaussures à 35€ qui en valait 175€, grâce à Valentin
  5. Aujourd’hui j’ai acheté du pain
  6. Aujourd’hui j’ai eu un entretien d’embauche par téléphone avec une dame d’un « cabinet dédié au recrutement de commerciaux à fort potentiel de croissance »
  7. Aujourd’hui j’ai donné un cours de Sciences de l’ingénieur à mon élève en L3 IUT GMP


Aujourd’hui j’ai petit déjeuné avec ma soeur

On a partagé un petit déjeuner de chocolat chaud et tartines de Nutella posés sur la table recouverte d’une tenture violette aux motifs péruviens.

On a pris un peu de temps puis je suis allé me préparer pour mon rendez-vous.
Déjà 13h, et merde il fallait que je prenne une douche. Tant pis. Et merde, il fait beau je voulais y aller à vélo…

Et merde, il est déjà 13h26.


Aujourd’hui j’avais RDV avec une Psychologue chez Pôle Emploi

Aujourd’hui j’ai rendez-vous avec une psychologue du travail à Pôle Emploi à 13h30. Le Lundi 9 Février 2015. Ouf, heureusement que j’y ai repensé avant hier soir en parlant psychiatre.

Je saute sur ma moto, prend la nationale, et descends de la moto. Rapide. C’est un peu comme si j’étais à l’heure….

Arrivé à l’accueil de Pôle emploi cadre, c’est ma conseillère qui est là, tout sourire ;)

Bonjour, comment vas-tu ?

Bien et vous ? »
(Elle cherche sur l’ordinateur…)

Ha mais tu…

Oui, je viens pour le rendez-vous qu’on avait pris avec la psychologue

Ouf, j’ai cru qu’on avait un rendez-vous. Ok. Monte à l’étage, a tout à l’heure.

Un autre bureau d’accueil:
La dame me demande mon nom et celui de ma conseillère.

Parce qu’il faut que je crée le rendez-vous dans le système, vous comprenez, votre conseillère ne l’avait pas fait …Ha zut par contre…

Heu, mais j’ai quand même rendez-vous ?

Oui, oui, par contre attention parce que ça va créer un rendez-vous dans votre espace personnel, il ne faudra pas en tenir compte….parce que le système sinon il en prend pas…

Oui, ne vous inquiétez pas, je ne fais pas attention à mon espace personnel.

Mme la psychologue du travail vient me chercher, gentille.

On discute de mon profil, de mon passé, de ma famille, de mes projets, de ma remise en question du système, de la photographie…elle m’écoute construire la logique qui m’a amené là:

Au final on regarde quels sont les centre associatifs sur Aix en Provence où je pourrais faire du bénévolat… je continue:

Pour vous ça marche bien pôle emploi ? (1:13)
Ça dépend…

Est-ce que ca répond bien à la question du chômage ?
Non. C’est un organisme qui comptabilise le chaumage, c’est tout.

Ça n’aide pas vraiment ?
Peut être que ça va changer, mais pour l’instant c’est plus un outil pour décompter le nombre de chômeurs que pour vous aider à trouver du boulo, parce qu’il n’y a pas beaucoup de prospection auprès des entreprises pour débusquer des emplois.

Ça fait quand même beaucoup de gens qui travaillent juste pour compter le nombre de chômeurs. Quelle est la valeur ajoutée de pôle emploi alors? Vous, vous avez bien une utilité ?

Ben j’espère…

Si vous soulez, il y a peut être des choses qui vont changer par ce qu’il y a des plans à 3 ans, mais là je pense qu’il va y avoir de conseillers plus spécialisés, tournés vers  Entreprise, au contact des entreprise des offres d’emploi etc…et qui seront plus en relation avec les chômeurs en personne, l’objectif c’est quand même de mettre en relation les chômeurs avec les offres d’emploi.
Parce que jusqu’à présent il n’y avait pls de prospection et ça c’est un manque je trouve. Enfin, il y a toujours des offres qui sont déposées sur le site c’est sur, mais il n’y a plus de contact physique

Pourquoi, plus de budget…?

Vous savez, c’est une grosse machine Pôle emploi, c’est une très grosse machine.

Enfin, si vous me dites que ça n’est pas vraiment utile, ça fait quand même beaucoup de gens qui travaillent…

Non, mais je résume, j’exagère. Il y a des gens qui sont là pour travailler. Vous avez été reçu par ma collègue qui a bien essayé de cerner votre projet, de trouver des solution spour vous, de vous orienter sur des prestations si nécessaire… enfin, voilà

Vous vous dites quand même, chaque jour « Ca sert à quelque chose ce que je fais » ? »

Ha et bien vous savez moi je suis psychologue du travail, je en sui spas dans l’objectif de trouver du boulo aux gens. De les aider dans leur orientation, les aider à construire quelquechose oui, mais je ne vais pas chercher les offres d’emploi.

Vous recevez cette gratification personnelle de vous dire « Voilà, j’ai aidé tant de personnes aujourd’hui à mieux se sentir… »

Oui, mmmmh… Nan mais j’ai exagéré hein, parce que, c’est vrai hein, des fois il y a des gens qui disent que bon, qu’on est là que pour compter quoi, hein… Mais bon c’est pas vrai parce qu’effectivement comme vous me le dites, sinon à quoi ça sert qu’il y ait tant d’agences…

Mais moi, si vous même vous me le dites et que je ne poussais pas la question, je resterai sur cette idée là…

Parce qu’on a toujours tendance à être critique sur l’institution qui nous embauche…

Vous savez, dans les pays en émergence en Amérique du Sud, les pays font de la propagande et sont en train de constituer une identité Nationale avec des panneaux:

Orgulloso de ser brasileiro
« Soyez fier d’être Brésilien »
(ou Péruvien, ou équatorien…)

C’est quelque chose de quand même vachement, enfin qu’on pourrait l’appliquer à chaque entité. Soyez fier d’être vous-même, soyez fier d’appartenir à l’institution à laquelle vous appartenez, soyez fier que cette institution fonctionne et contribue à travailler pour le pays. Si on était tous fiers de ce qu’on fait, on serait beaucoup plus…

Et oui, mmm,

On est tout le temps en train de se poser des questions…

En France on a toujours un peu tendance à dénigrer, aussi hein..Ça c’est…

Moi même j’ai du mal à être fier d’être moi même. Tout le monde à tendance à rabaisser l’autre… A un moment j’ai accepté un certains égoïsme. Le fait de prendre soin de soi c’est déjà de l’égoïsme. Il y a quelque chose de nécessaire dans l’égoïsme…
En Ecole prépa, on me traitais de « lèche botte » parce que je posais des questions au profs quand je en comprenais pas. Pourtant tout le monde n’avait pas forcément compris…Ça crée un certains immobilisme. Je pense qu’on a ça dans l’éducation, de rabaisser l’autre quand il est différent. Enfin, ça se fait dans tous les groupes…mais on le fait beaucoup ici…

Oui, ça se fait dan tous les groupes. Effectivement, on a toujours besoin d’être dans une certaines normes, celui qui est différent ben…

Nous même étant différent des autres on a du mal a se dire « J’ai raison d’être différent des autres », et donc être fier d’être nous

Et pourtant c’est la diversité qui fait la richesses…

Bon, je ne sais pas si ce petit entretien vous a éclairé sur quelque chose. Moi ce que j’ai entendu c’est que vous vous poser encore beaucoup de questions, vous vous demandez si c’est bien ce que vous faites ou ou pas bien,… en même temps je pense que au fond de vous même vous savez ce que vous voulez, mais vous vous sentez peut être un peu coupable vis à vis des autres, parce que vous ne rentrez pas dans le rang quoi …

Il y a toujours le retour des autres qui est important. ll faudrait en même temps avoir confiance en soi, et en même temps le but est de vivre avec les autres !

Je pense que vous avancez…vous avez plein d’idées, essayez de les construire de voir ce que ça va donner au fur à mesure… à un moment donné je pense qu’il y a quelque chose qui va sortir de l’oeuf. Pour l’instant c’est en gestation. Ne vous sentez pas coupable parce que ça n’aboutit pas tout de suite.

Un projet ça ne vient pas parce qu’on se dit « J’ai envie de faire un projet ». Ce n’est pas parce que j’ai décidé de faire quelque chose que ça va se faire tout de suite. Ça se construit, ça a besoin de maturer, ça a besoin de temps. On a besoin de prendre plein d’éléments autour pour pouvoir construire quelque chose…

Je vais vous faire un petit compte rendu quand même comme ça vous aurez notre numéro de téléphone…

Je redescend déconner avec ma conseillère au rez-de-chaussée ;)

C’est bon, on m’a trouvé un boulo

Oui ? A Pôle Emploi ? dit-elle en souriant
Tu va faire une expo…

Oui, une expo photo,… nan mais repeindre les murs, parce que le gris…un vrai plafond, et puis mettre des gamins qui courent et qui crient, qui mettent de l’animation…

Madame bonjour… elle retourne au desk

D’accord du coup tu pars encore sur autre chose ?

Non, je fais suivre ma formation Web-Design-Photo et je vais continuer de pousser ça… continuer de donner des cours de Math/Physique/Sciences de l’ingénieur à moitié déclarés ;)

Bon ben on se voit peut-être demain, à ton vernissage alors…


Aujourd’hui j’ai discuté de la réalité de la rue avec un jeune SDF, Steven

Ca fait depuis que je suis rentré de voyage que je vois Steven se balader avec son sac et aborder les gens dans la rue pour leurs demander une pièce. Au début j’ai fait comme tout le monde

Nan, désolé, tu sais moi non plus j’ai pas grand chose

Ensuite je me suis dis que je lui demanderai ce qu’il fait…
Et puis un jour il m’en a donné l’opportunité alors que je sortais d’un cours de Sciences de l’Ingénieur que j’avais donné pendant 5h – 80€. Les poches pleines.

Alors je lui ai donné 10€

– T’as de la chance, je partage parce que ce soir j’ai des sous dans la poche. Tu veux une pare de pizza ?
– Non, merci, c’est gentil, j’ai bien mangé.

J’avais appris ce soir là qu’il a été mis à la porte de chez sa mère par son beau père et d’autres histoires.

Aujourd’hui on reparle, il me remet. Je ne lui donne rien, mais on discute.

Il me dit qu’aujourd’hui personne ne lui donne. Que même devant les boulangerie, il demande si on ne pourrait pas lui acheter un truc à manger mais que les gens disent non, râlent, ou même l’insulte, alors il se met en colère.

Il en a marre aussi que les roumains fassent la manche alors qu’ils font semblant. Elle qui une fois a des enfants, l’autre fois non, puis se balade avec une pousette avec des coussins, lui qui ne peux pas marcher puis repart le soir tranquillement à vélo, et puis l’autre un matin, dans une Jeep toute neuve qui les dépose chacun dans une rue différente et qui salue un patron de bar.

Alors il a un collègue qui se balade avec le calibre dans la poche. Et quand il en voit un, il lui tire une balle dans la jambe. Nan mais c’est vrai, c’est ça qu’il faut faire. Le soir de toute manière ils rentrent chez eux, ils ont des baraques au jas de Bouffan avec un jardin…

Nan mais on le dit à la ville. Je vais lui montrer moi à la mairesse la réalité de la rue. Je vais filmer tout ça. En plus on m’a volé mon sac avec toutes mes affaires…je ne me demande pas longtemps qui c’est.

Et tu dors où ?

Ben je dors dans la rue. Dans des halls d’immeuble, des cages d’escalier. De temps en temps j’ai un collègue qui m’appelle.

Et pour tes fringues ?

Ben là je vais aller à la Croix Rouge, je vais aller refaire le plein…

Alors je lui ai proposé de regarder dans mon placard, on a la même carrure (baraque quoi ;)  et lui ai demandé comment le trouver ?

Ben t’as un téléphone ?

Alors on a échangé nos numéros et on s’est salués…


Aujourd’hui j’ai acheté une paire de chaussures à 35€ qui en valait 175€, grâce à Valentin

Je suis entré dans un magasin de pompes en cuir. C’est les soldes, et je me suis souvenu que mes pompes avaient tout juste un an ! Portées presque 300 jours ;)

Bonjour, je peux vous aider ? me demande le jeune vendeur après avoir servi les clients précédents. Pour une fois j’ai décidé d’être franc:

Oui, je cherche des chaussures dans ce style (montrant des semi-montantes style un peu baroudeur, comme celles que j’ai) pas au dessus de 90€ et c’est déjà beaucoup.

Alors il cherche, me propose…Une, deux, trois paires… Pourquoi pas pour essayer la première, deuxième non, troisième, etc… il cerne pas trop mal mais me propose quand même en dehors de ce que je lui ai spécifié.

Non, les boucles non. Et celles-ci trop classe, j’en ai déjà une paire plus classes mais c’est pour une autre utilisation…

Alors il continue de proposer…

Les bottes ?

Non, je ne suis pas trop bottes, et puis le cuir n’est pas super…

Je me lève pourtant et regarde.

Dommage parce que des bottes à 35€…

Je me dis que ça doit être de la m…

Je regarde mais décide d’essayer. L’ancien prix, agrafé en-dessous était en fait de 175€ !

Difficile à chausser malgré la fermeture éclair sur le côté, mais une fois dedans, on y est très bien. Bingo !

Je ne sais pas si j’ai déjà acheté une paire de chaussures aussi rapidement, sans faire le tour des 10 magasins alentours pour comparer etc… En plus il est sympa, on discute. Il vient de Grenoble, vient de rentrer en L1 Droit. Mais il ne veut pas faire du droit. Il est passionné par l’économie mais a raté le concours pour SciencesPo. Il a la pratique mais pas la théorie. Alors il fallait trouver un boulo, il a déposé son CV dans toute la rue et a été pris, sans expérience…

Et tu sais pourquoi tu as été pris ?

Non. Peut être parce que la patronne savait qu’elle pourrait me forger comme elle veut, que je n’ai pas encore de mauvaises habitudes d’un autre magasin…

On se salue, je ressort.

Je passe saluer ma pote qui travaille au magasin d’à côté. Elle m’invite à passer au café associatif ce dimanche, elle a repris l’atelier Théâtre.
Je l’invite à discuter avec son voisin Valentin si le coeur lui en dit. Il est sympa, vient de Grenoble…j’ai dis la même à Valentin ;)


Aujourd’hui j’ai acheté du pain

Je suis allé à la boulangerie qui fait le coin. Le pain y est bon et à 75ct la baguette.

Quelle cuisson ?

Heu, 220 °c…

Elle se retourne

Nan mais je voulais dire…

On se met d’accord

Et avec ceci ?

Continue la jeune caissière…
Il est bien pratique ce « Avec ceci… » qui invite à demander autre chose, ouvre la porte à vos envies…

Une fougasse, tiens. Vous avez quoi ?

Je choisis.

Je vous la réchauffe ?

Hop, au four.

Mathieu, le (encore plus jeune) boulanger la sort et me la donne.

Je sors du magasin et croque. Chaud à l’extérieur, froid en dedans. Pivot de 180° et m’y revoilà.

Alors Mathieu la remet au four (à 279°c ;). On discute du pain.

Ici le pain est fait sur place. A un moment les clients demandaient du pain au levain, alors ils l’ont fait, et ça n’a pas marché, alors ils ont arrêté.
Il a fait un CAP Boulangerie puis un CAP Pâtisserie. Chez lui la boulangerie c’est de famille. Son père est boulanger, son grand père était boulanger… Il s’est demandé s’il ferait un BP mais il s’est dit qu’il allait se faire de l’expérience.

Je lui dit que j’aimerai bien savoir faire du pain. Le miens est toujours très dense, pas autant aéré, alors on continue…

Ici il prépare la pâte avec de la farine livrée en gros sac, sans ajouts. Il y met juste de l’eau et un peu de levain liquide mais très peu. Il pèse 6kg puis met au frigo. Souvent ce sont des chambres froides, mais ici c’est un frigo (spécial). Le lendemain il sort la pâte, et il coupe les baguettes au couteau.

C’est bizarre de les couper au couteau, me dit-il, mais ça marche bien. Ici on fait comme ça.

« Mon père, il prépare sa pâte, il la mène à la diviseuse, puis il prépare ses baguettes, les laisse monter, les mets au réfrigérateur, puis le lendemain il les met au four. Ca lui prend 1h30 pour faire 10 baguettes tandis que moi ça me prend 15min. C’est cool. Et puis ça économise 10 000€ pour la diviseuse.

10 000€ pour diviser les portions de pain ?

Oui, et puis on a des frigo plutôt qu’une chambre froide, ça marche bien et ça prend moins de place. Et puis ici il fait chaud, ma pâte lève vite. A certains endroits il faut mettre plus de levure et attendre.

En voyage je m’étais dit que j’apprendrai à bien faire du pain en revenant car dans plein de pays ils n’arrivent pas à faire du bon pain, alors je pourrais leur montrer.

Oui, on a un ami qui a ouvert 3 boulangeries en peu de temps à San Fransisco. Moi j’aimerai bien genre partir en Australie…

On continue… Je lui demande si je pourrais venir faire un petit reportage vidéo quand il fait son pain. Il va demander à sa patronne. Je le rappelle vendredi.

Je sers sa main farineuse et m’en vais.


Aujourd’hui j’ai eu un entretien d’embauche par téléphone avec une dame d’un « cabinet dédié au recrutement de commerciaux à fort potentiel de croissance« 

J’avais reçu un e-mail avant hier. J’y ai répondu très tard, à 4h06 du mat’…
Cette dame a réussi à éveiller mon intérêt en commençant par

C’est avec grand intérêt que j’ai pris connaissance de votre parcours professionnel et personnel, qui me laisse penser que le poste confié par l’un de mes clients serait éventuellement susceptible de vous intéresser.

Je lui ai bien dit que j’espérais que c’était sincère et pas une des formulations auxquelles je suis habitué par des cabinets de recrutement d’ingénieur d’affaires pour grosses boites…

C’est pour une startup qui fait de la recherche sur le web par l’image…
Cela permet d’identifier les intérêts de l’internaute par un choix parmi des images, plutôt qu’enlui demandant de mieux spécifier sa recherche par des mots plus précis. Ils mettent en avant une méthode s’affranchissant des langues !

Le projet semble intéressant. Ça fait quelques temps déjà que je m’intéresse à tous ce que transmet une image, qu’un long texte aurait du mal à faire passer. Je m’intéressais à la cognitive et l’analyse des images. Notamment avec le projet Environmental Picture.

Ce qui est surtout intéressant c’est la manière dont cet entretien s’est passé. Cette dame m’a contacté après avoir vu mon profil LinkedIn.

Elle a apprécié que j’ai fait des études mais aussi que j’ai eu des expériences personnelles diverses. On s’est eu alors que j’étais au Bar…Bureau ! Le bouhaha alentour, je l’ai prévenu que j’étais au bar et que nos réalités risquaient d’être différentes si elle était dans un bureau et moi au bar:

« Ca ne ma dérange pas. »

Je la relance sur les expériences personnelles…

Et vous pensez que c’est important ?

« J’en suis persuadée ;) »

Encore une fois j’ai été vrai, et cette dame a l’air d’être toujours intéressée…

Qu’est ce que j’appelle vrai ?

Que j’accorde de l’importance à mon indépendance, ma liberté.
Qu’aujourd’hui je suis à l’écoute et tout dépend des compromis.
Que j’ai besoin de faire quelque chose qui ait du sens pour moi et pour la vie.
Qu j’achète des chaussures en cuir parce que j’ai envie qu’elles durent, même si pour le moment je suis conscient que les vaches n’ont pas nécessairement été heureuses.
Que je suis au chômage depuis 1 an et demi après 1 an et demi de voyage.
Qu’un projet autour du visuel peut m’intéresser mais que je ne sais pas et que c’est aussi à elle d’apporter de l’eau à mon moulin pour m’aider à mieux cerner et me décider.

Alors on s’est remerciés pour cet échange téléphonique et on s’est dit à jeudi.

J’ai terminé mon montage photo pour ma carte de visite en buvant ma blonde (cf photo en titre) et suis allé l’imprimer à la reprographie en face.


Aujourd’hui j’ai donné un cours de Sciences de l’ingénieur à mon élève en L3 IUT GMP

Je vois Bénédicte environ 1 fois par semaine pour 3h que nous passons à travailler sur son projet mécanique de construction de machine, sur ces travaux, ses cours…
Elle étudie la faisabilité d’une machine de portage pour déménagement autonome qui puisse descendre des escaliers…

Je l’aide aussi beaucoup sur de la compréhension de dessins techniques, la cotation, …

Elle, ce qu’elle aime, ce sont les chiffres. La méca dans l’espace c’est pas tellement son truc. Elle a envie de faire des calculs !

Alor son a passé 3h sur la modélisation sur Autocad d’un « réducteur d’angle » à « engrenages coniques », avec « cotations fonctionnelles de pièces », dessin de définition de pièce, engrenage sur moyeu, rainure de clavette, coupe etc…

Alors à la fin elle m’a demandé si demain je pouvais revenir pour 1h30… Je lui ai dis oui pour 1h, car demain j’ai une journée chargée…

Je commence ma formation en Design web, Infographie, Retouche Photo, Montage Vidéo, Web html css etc… ensuite rdv avec la banque pour accompagner ma maman, accrochage de ma photo (celle de la carte de visite) pour l’expo sur la liberté, dépôt de CV dans les agences d’interim accompagné de ma soeurette, cours SI puis Kung Fu, puis petit feu de cheminée…

Aujourd’hui, je me suis encore couché à 3h pour avoir écrit des trucs inintéressants sur mon blog. Mais j’men fout, vous n’êtes pas obligés de lire !

Related posts

One thought on “Aujourd’hui… au bureau c’est du sérieux

  1. Pascale kaplan

    Très intéressant au contraire !!!

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)