La Philosophie des croyances ou la Croyance en la philosophie ?

IMG_2038_1200

Dimanche 21 Janvier 2018, vers 16h

« – Avant que je m’ennuie, vous avez fait de la philo ou pas là ? »

– Non, mais justement je n’ai pas envie de passer par l’apprentissage de …

– Non mais c’est bon là vous voyez je m’ennuie…

Il s’arrête pour se replonger dans son bouquin puis reprend quelques secondes plus tard…

– Vous voyez comme ça c’est pas plus mal, le silence…

Ce monsieur qui a commencé à me regarder au moment où je chantais à voix haute quelques mots d’un titre de Fat Boy Slim.

« You know what is what,
But you don’t know what is what.
They just strut,
What the fuck »

-> Voir les paroles ici
(to strut: se pavanner)

Bizarrement je me mets souvent à chanter des paroles de musique qui ont un lien avec mon sentiment du moment. C’est en m’entendant chanter que je prends conscience de ce que cela dit sur ma sensation ;)

IMG_1974_1200 IMG_1975_1200

A ce moment là j’étais dans un de ces bons petit moment que l’on s’offre parfois simplement.
Après un petit trajet en vélo de ville ce dimanche après-midi, je m’adossais à un vieux volet craquelé face à la mer. J’ai trouvé un endroit abrité du vent qui me permettait de profiter de la chaleur du soleil tout en laissant mon regard flâner au gré des gabians et éclats de houle sur les rochers.

IMG_2042Pénard, j’avais entamé pour de vrai cette fois-ci le bouquin que m’a mis dans les mains ma pote Caro: « Se libérer des systèmes de croyances – Vers la plénitude de l’être », par Michael Misita. On avait eu une longue discussion de bar à propos de mes questions du moment. J’ai décidé de ne pas poser mon jugement sur la situation et d’accepter ce livre qui m’a amené à cette discussion aujourd’hui.

IMG_1976_1200Cet homme était là à mon arrivé. Lui aussi adossé à la paroi rocheuse un livre à la main, ses cheveux noire/gris mi-longs dans le vent. A entendre ses propos il semblerait qu’il soit prof de philosophie. J’ai commencé à enregistrer après que, dans un deuxième temps (suite à notre premier échange relaté plus haut), il soit venu vers moi d’un:

« A propos des croyances, vous avez 5 minutes…? »

Je n’ai pas réagi et lui ai porté mon attention en me tournant à moitié vers lui qui est venu s’accroupir à mon côté…

Enregistrement de 6min pris sur le vif

A la fin de cette discussion, on peut l’entendre qui s’éloigne d’un rire dénigrant.
Mes voisins de gauche, eux aussi là pour se prélasser au soleil m’interrogent tout de suite sur ce que j’en ai pensé, comme on peut l’entendre.

La philosophie Grecque

IMG_1979_1200

J’admets que le point sur les termes Grec employés par Aristote  m’a intéressé:

Polepsis  – Laisser les choses dans leur surgissement
et Pistis – Croyance ferme et définitive

…à la manière dont il le dit.

En effet si l’on veut comprendre un tout petit peu cette discussion sans non plus s’appesantir trop, il faudra qu’on parle un peu de ces « systèmes de croyances » (vidéo). J’avoue il est 00:54, déjà demain, alors ça va aller vite.

Les Croyances (selon moi)

Les croyances pour moi, sont les idées que l’on applique sur la réalité pour la comprendre.
(comme mentionné dans l’enregistrement, je suis plutôt du type libre penseur. Ma pensée et ses termes peuvent donc varier d’avec des explications habituelles ;)

L’être humain (on ne traitera pas des animaux) a pour habitude d’étudier son environnement afin de le comprendre et de se faire une idée sur ses causes et effets. Ca le rassure. Ca doit être le cerveau reptilien qui fait ça: appréhender l’inconnu pour qu’il fasse moins peur. Du coup a chaque fois que je vois/entends/fais l’expérience de quelque chose, je vais avoir tendance à l’interpréter pour le rendre plus connu.

Le problème de l’interprétation, c’est qu’elle est inexacte par rapport à la réalité. C’est MA manière d’assimiler ce qu’il se passe.

Si une personne fait une grimace, on pourra croire que c’est pour être méchant, alors que peut-être que celui-ci le faisait pour rigoler. Mon interprétation sera alors différente de son intention alors qu’il n’y a qu’une seule réalité, sa grimace.

Cette manière d’interpréter a été forgée au cour du temps et des influences. Nos croyances sont donc le fruit de notre évolution, de nos expériences passées et de nos influences. On pourra citer les croyances religieuses, mais il y a aussi celles qui découlent de l’éducation des parents et de tout plein d’autres aventures personnelles et influences.

L’idée du bouquin « Se libérer des systèmes de croyances » est que notre dépendance aux croyances nous empêche de nous épanouir pleinement. Ces croyances nous détachent de « la réalité » ou « la vérité ». Je pense qu’il m’invitera dans les pages suivantes à faire l’expérience du moment présent, du non jugement, de la bienveillance envers moi et les autres, de l’ouverture etc…

Prolepsis et Pistis

Alors il semblerait d’après ce Mr, qu’Aristote aurait employé les termes de Polepsis et Pistis.
Déjà je croix que j’ai mal retranscrit ces mots. Après une recherche rapide sur internet je dirais que pour le premier c’est plutôt

Prolèpsis et ce serait un terme Epicurien ramenant à l’anticipation. Il désignerait d’une certaine manière non la croyance mais la pré-connaissance d’une chose en se basant sur l’expérience: ce que l’on appelle un cheval a les caractéristiques que l’on attribue à un cheval.
(source: espacethique.free.fr et histophilo.com)

et le deuxième,

Pistis, équivalent grec de notre « foi », mais sans connotation religieuse.  » Aristote y voit l’adhésion qu’un orateur persuasif et talentueux obtient de son auditoire. La pistis aristotélicienne est donc à la fois force de conviction, ensemble de croyances communes qui forment le socle de la réflexion, et confiance accordée à l’orateur »
(source: wikipédia.org)

L’un serait donc du domaine de la connaissance par l’expérience antérieure tandis que le deuxième nous ramène à la « foi » ou croyance que l’on peut développer au profit d’un orateur ou d’une idée.

Cela dit, je ne sais pas  si c’est bien cette question des croyances qui m’intéresse. Je ne me suis pas encore bien penché sur la question des différentes croyances etc… Peut-être par ce que je n’ai jamais pensé à faire une distinction directe entre telle et telle croyance. En fait je m’en fout là tout de suite. Ce qui m’intéresse c’est d’interpréter la réaction de ce monsieur…

La croyance en la « Philosophie »

IMG_1981_1200

Alors que je commençais tout juste à chanter, son regard s’était tourné vers moi. Pour le fait de l’avoir détourné de sa lecture je me suis alors excusé. Il avait pour sa part cru m’entendre réciter des vers… Je lui ai dit qu’il se trompait, que c’était de la musique, en anglais. Il a alors commencé à me réciter quelques vers sans que je comprenne bien où il voulait en venir. J’ai gardé ce lien de conversation en lui transmettant que je lisais un ouvrage sur les croyances et que de là devait provenir l’envie de citer ces paroles.

Voilà comment nous en sommes venu à parler des concepts, de la parole, de la mer, de l’exo-planète 3 718B de la vérité etc… jusqu’à ce qu’il me dise qu’il allait commencer à s’ennuyer…

« Avant que je m’ennuie, vous avez fait de la philo ou pas là ? »

Arg, je déteste cette manière que l’on a de parler de philosophie comme si elle était réservée à une élite, à des « sachants », à des personnes qui ont lu et « connaissent » les philosophes.

Je prétends faire de la philosophie à partir d’observation et d’expériences directes.
Je ne prétendrai pas la faire aussi bien que d’autres philosophes qui y ont passer beaucoup plus de temps dans une époque révolue où l’on était moins dispersé en attention et divertissements qu’aujourd’hui. Je ne prétends d’ailleurs habituellement par réellement faire de la philosophie. C’est plutôt une pensée personnelle sur notre monde et notre organisation sociétale touchant du coup à un mélange de Socio-Psycho-Philo-Ergo et tout ce que vous voudrez d’études de la réalité humaine.

Je pense que cette « philosophie » telle qu’on nous l’a transmise à l’école et telle que je la retrouve dans la source utilisée plus haut, rend les phénomènes philosophiques difficilement appréhensibles par tout un chacun. C’est à dire que ça ne donne pas envie quoi !

PHILO-SOPHIE ?

IMG_1997_1200

Enfin peut-être que je me méprends sur l’utilisation du mot… La philosophie désigne l’amour du savoir, du Grec Philo-Sophos / Amour-Savoir/Sagesse.

Ce que j’entends personnellement par ‘Philosophie’, c’est l’essence de ce qui sous-tend les fonctionnement de la vie telle que nous pouvons l’observer.
C’est à dire la compréhension que nous pouvons avoir de tous ses fonctionnements. La philosophie représenterait une manière de s’expliquer l’ensemble des phénomènes de la vie.

Cette philosophie, comme la physique, reposerait sur des principes de base nous aidant à mieux comprendre des phénomènes plus complexes. Notamment des phénomènes humains.

« Savoir se plier au vent comme le roseau »
(ce n’est pas réellement une citation mais vous devez saisir l’idée ;)

D’autre part, une « philosophie personnelle » serait un ensemble de valeurs ou de préceptes que l’on s’emploie personnellement à respecter au travers des épreuves de sa vie. Un système de valeurs personnelles.

S’ouvrir à la philosophie

Pour terminer là-dessus parce qu’il est tard, je me rappelle avoir partagé cette idée de la philosophie avec un jeune vidéaste. Je ne me rappelle plus exactement des termes de notre discussion mais c’était autour de l’utilisation d’une approche philosophique dans la réalisation de film.

Je lui disait qu’il était intéressant d’inclure un peu de philosophie dans un film ou un montage. Lui me répondait qu’il n’y comprenais rien à la philosophie.
Je lui ai expliqué qu’il n’était pas nécessaire de connaitre les philosophes mais qu’il était intéressant d’essayer de comprendre des fonctionnements de la vie ou des personnes pour les inclure dans son scénario ou sa manière de réaliser. Cela avait l’air de lui avoir ouvert un univers de possibles et il m’a dit avoir compris comment Xavier Dolan pouvait faire des réalisations aussi intéressantes.
J’avoue, je ne connais pas Xavier…jeune prodige du cinéma…?

La Plage des Catalans à Marseille
La Plage des Catalans à Marseille

Related posts

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)