Les Terres Rares – Calvaire Geo-Politico-Economico-Scientifique sur France Inter – et les aimants Neodymes

1280px-Tableau_périodique_des_éléments_précis.svg 2

« Aujourd’hui on dort encore, mais il va falloir qu’on se réveille »

soulève Guillaume Pitron dans la Tête au Carré sur France Inter aujourd’hui. Il faut d’après lui trouver une alternative à « notre drogue aux métaux rares » qui sont maintenant présent partout dans nos objets communs.

Capture d’écran 2018-01-23 à 14.30.36
Les métaux rares – La Tête au Carré – France Inter – 23/01/2018

Pourquoi ?

Non pas parce que les Terres Rares sont réellement rares ou directement mauvaises pour notre organisme ou l’environnement. C’est en fait que l’exploitation des mines de Terres Rares est très très nocive et s’effectue majoritairement … en CHINE !

Comme il en donne l’exemple dans l’émission, extraire des Terres Rares des sous-sols c’est un peu comme si on essayait de récupérer la pincée de sel que vous auriez mis dans le pain que vous avez cuisiné.

Cela demande donc beaucoup d’énergie et surtout de produits chimiques. Et qui dit Chine, dit aujourd’hui Non-respect de l’environnement au profit… du Profit, et du développement.
L’exploitation des Terres Rares est un calvaire en Chine et pollue grandement les ressources naturelles.

Cette nocivité environnementale et humaine est donc à mettre en parallèle de nos BESOINS en haute technologie…

Difficile de prendre des décisions personnelles lorsque tout ceci est si loin, si intangible…?
Abandonner mon ordinateur portable (sur lequel je tape ce texte – paradoxal ?), mon téléphone mobile, mon casque de musique ? Remettre en question la constitution actuelle de éoliennes ou des moteurs de voitures électriques: « énergie verte » !?!

A chacun sa réponse, sa philosophie de vie, son éthique personnelle, sa manière de prendre soin de lui et du reste du monde. J’ai pour ma part arrêté d’acheter ces superbes petits aimants ultra puissants au néodyme pour une utilisation fantaisie (cf mon article:

Des aimants pour bricoler (néodyme)


87cc97_d8a96fe834a145d5a0013ecebd423680~mv2_800
La guerre des métaux Rares – La face cachée de la transition énergétique et numérique (en savoir plus sur le livre)

La guerre des métaux Rares
La face cachée de la transition énergétique et numérique
– par Guillaume Pitron
(en savoir plus sur le livre)

 

Où trouve-t-on des Terres Rares ?

Elles sont utilisées majoritairement pour leurs propriétés électro-magnétiques comme pour des aimants puissants (en Neodyme) ou encore sous forme d’alliages métallique ou de colorants.

Peut-on les recycler ?

« Il semble aujourd’hui trop cher de les recycler, mais dans l’absolu on pourrait certainement en recycler 100% » répond Guillaume Pitron . On préfère acheter le minerais pur que de trier les déchets en comportant…pour le moment. En effet on peut imaginer que lorsque ces matières seraient devenu réellement rares (si leur exploitation est légiféré mondialement ou qu’il devient trop difficile de les extraire) il pourrait devenir intéressant de les recycler.

Peut-on les substituer ?

Toujours d’après Guillaume Pitron on travaille déjà sur leur substitution. Les aimants permanents en Neodyme sont 10 fois plus puissant en moyenne que des aimants en Ferrite. On pourrait cependant limiter leur utilisation lorsqu’elle n’est pas nécessaire. Elle apparait pour le moment nécessaire dans les technologies de pointe de l’armement, les éoliennes, les smartphones et les voitures électriques…

Pour en savoir plus sur les Terres Rares…

J’ai publié déjà 2 articles sur ce blog au sujet des Terres Rares.

  1. Que penser des Aimants Néodyme en Terre Rares ?

  2. Des aimants pour bricoler (néodyme)

Les Terres Rares sont une parties des éléments chimiques compris dans le tableau périodique des élément des Mendeleiv. Ce tableau récapitule tous les éléments chimiques présent dans la nature. Ces élément constituent la matière une fois réunis sous forme de molécules.

Les Terres rares comportent:

« Le Scandium 21Sc, l’Yttrium 39Y, et les quinze lanthanides: Lu(Lutécium), La(Lanthane), Ce(Cérium), Pr(Praséodyme), Nd(Néodyme), Pm(Prométhium), Sm(Samarium), Eu(Europium), Gd(Gadolinium), Tb(Terbium), Dy(Dysprosium), Ho(Holmium), Er(Erbium), Tm(Thulium), Yb(Ytterbium),  .cf Wikipédia.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
1 H He
2 Li Be B C N O F Ne
3 Na Mg Al Si P S Cl Ar
4 K Ca Sc Ti V Cr Mn Fe Co Ni Cu Zn Ga Ge As Se Br Kr
5 Rb Sr Y Zr Nb Mo Tc Ru Rh Pd Ag Cd In Sn Sb Te I Xe
6 Cs Ba * Lu Hf Ta W Re Os Ir Pt Au Hg Tl Pb Bi Po At Rn
7 Fr Ra *
*
Lr Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cn Nh Fl Mc Lv Ts Og
Lanthanides -> * La Ce Pr Nd Pm Sm Eu Gd Tb Dy Ho Er Tm Yb
*
*
Ac Th Pa U Np Pu Am Cm Bk Cf Es Fm Md No

Tableau périodique des éléments emprunté à Wikipédia

Comme mentionné dans l’article Que penser des Aimants Néodyme en Terre Rares ?, ces terres rares sont puisées profondément sous la couche terrestre. Leur exploitation est globalement énergétiquement et chimiquement complexe et donc chère en coût divers: temps, énergies, pollution, santé humaine.

Le Neodyme,  constituant unique des aimants puissants que l’on trouve aujourd’hui dans le commerce, est un exemple de Terre Rare la plus présente dans nos vies.
Ce sont les aimants gris qui servent à fermer votre porte monnaie en cuir, votre sac, votre protection de téléphone portable.

Non tout ceci n’est pas magique, tout provient de quelque part, comporte des tenants et des aboutissants. Voilà pourquoi il peut être important ou intéressant de se poser des questions.


Lire aussi:

1280px-Tableau_périodique_des_éléments_précis.svg 2

Related posts

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)