L’EM Lyon Business School et Laurent Wauquiez

EM Lyon BUsiness School, Campus D'Ecully, Lyon
source

En ouvrant ma boite mail, j’en découvre 1 intitulé:

« Message de Guillaume Touze »

provenant de l’EM Lyon. Je ne connais pas ce Mr Touze, mais j’ai été intrigué et l’ai ouvert.

Capture d’écran 2018-02-26 à 16.11.33

Dans ce message le Président de l’Association des Diplômés de l’école nous fait part du fait qu’il y a un vent médiatique à propos d’un cours donné par Laurent Wauquiez à des étudiants de l’école.

Note: Laurent Wauquiez – Président du parti « Les Républicains »

BernardBelletanteCasaMai2017-200x300
Bernard Belletante – mai 2017 Directeur Général de l’EM Lyon Business School source blog.lemonde.fr

Guillaume continue

« Si le fond de cette polémique ne nous concerne pas, il est clair que le contexte de cette intervention peut avoir un impact sur l’image de notre Ecole ou de ses étudiants. »

De ce fait, nous est transmis un lien (interview sur le blog du Monde) vers un positionnement « très clairs portés par notre Directeur Général Bernard Belletante« .

J’ai donc poussé mes recherches sur les propos polémiques tenus par Laurent W.

L’Huffington Post titre le 20 Février 2018:

Laurent Wauquiez à l’EM Lyon: le PS demande à l’école de mettre fin à sa « tribune de propagande personnelle »

On y retrouve des enregistrements audios fait lors du ‘dit cours’ de manière anonyme. C’est le journal  présentée par Yann Barthès qui les publie sur Twitter.

Bon, et alors ?!?

Et alors en fait Laurent W. balance sur d’autres politiques en concluant ironiquement de lui même

« La caractéristique quand on est un élu, surtout dans le monde actuel, c’est que tout ce que vous dites, a tout moment peut être utilisé, repris et déformé, contre vous. En gros dans ma vie politique dès que j’ai plus de 2 personnes autour de moi, il faut toujours que je me dise que tout ce que je dis va sortir. »

La conclusion est bonne.

Si on reprend le fait,

un Homme politique casse du sucre sur le dos des autres en se pensant dans l’intimité d’une salle de classe d’Ecole de commerce face à de jeunes étudiants.

Je trouve ça plutôt

  • Pas mal pour la conclusion ironique
  • Pas mal de pouvoir avoir un homme politique face à soi en Ecole de Commerce
  • Pas mal qu’il s’exprime de manière franche devant des jeunes
  • Pas mal que ça ressorte

Par contre la polémique…

L’école a-t-elle raison d’inviter des personnalités politiques ou de grandes entreprises en son sein ?
Je pense que oui.

Est-il bon que des « jeunes » (potentiellement influençables) se retrouvent dans cette situation ?
Oui, parce qu’elle est plurielle et mériterait de l’être encore plus (pas trop de lobby et plus de positionnement par soi-même).

Est-il bien qu’une personnalité s’exprime avec franchise devant des étudiants ?
Franchement, que demander de plus ? En étude on est friand d’avoir un accès à la « réalité ».

Est-il bon que cela nous revienne ?
C’est bien si cela donne une idée au « grand public » de ce qu’il se passe dans ce genre d’école, mais ce n’est pas pour autant qu’il faudrait arrêter. C’est intéressant, c’est un indicateur. Non seulement des fonctionnements, mais en plus de la réalité de ce personnage, de la réalité de la politique etc…

Le risque serait
– de blâmer l’EM Lyon pour avoir invité cette personne là plutôt qu’une autre,
– de faire un amalgame entre cet exemple et la généralité,
-…
mais surtout que le reste des professeurs ne donne plus ce spectacle de la réalité de la pensée des personnages qu’ils sont !

Prise de position par le DG de l’Ecole

Bernard Belletante prend donc plus ou moins position dans son interview sur le blog du Monde.

Il ne se démonte pas et mentionne que

« […] 500 à 600 personnes viennent donner des cours à EM Lyon. Dont une cinquantaine de grands dirigeants d’entreprise, de dirigeants syndicaux ou de représentants de partis politiques »

Il dit ensuite, en gros, que les étudiants peuvent se faire leur idée, qu’il est aussi bon qu’ils soient confrontés à ce genre de situation et que ce n’est pas forcément bien d’avoir fait transpirer cet enregistrement, si c’est un étudiant.

Quant à la leçon à en tirer:

« Avec les responsables des programmes nous allons monter, à partir de ce cas concret, une réflexion sur les responsabilités et la confidentialité. Le pire serait maintenant pour nous que des intervenants ne viennent plus ou n’osent plus s’exprimer. Au-delà c’est essentiel d’apprendre à gérer une crise comme celle-là et j’expliquerai également à nos étudiants comment j’ai décidé d’exprimer mon point de vue au travers de cet entretien. »

Ma conclusion

Les journalistes sont friands de ce genre de choses.

  1. Casser une grande école c’est « IN » certainement parce qu’on leur en veut de former des dirigeants pas toujours au top et avec les meilleurs véléïtés sociales.
  2. C’est un fait de société, un indicateur, c’est certainement intéressant pour un nombre de personnes considérable d’avoir accès ainsi à l’intimité d’un cours d’Ecole de Commerce.
  3. Enfin, les propos tenus pas Laurent Wauquiez, et bien je n’en ai pas grand chose à cirer, à part le fait que je suis content que ça existe encore des instants ou un personnage tel parle avec franchise !

Juste cette liberté là !

PS: Pourquoi je prends le temps d’écrire cela ?

J’ai été interloqué par le fait que l’Ecole de Commerce qui m’a diplômé soit dans le collimateur des journalistes alors que c’est déjà le cas de l’Ecole d’ingénieurs qui m’a diplômé.

Dans le cas de mon école d’ingénieur, je comprends l’interrogation du jugement public et l’envie des journalistes de faire feu de ce bois, mais je reprocherais la manière qui n’a rien de l’art. (« l’art et la manière ») Il s’agirait de ne pas faire que dévoiler des faits et d’essayer d’avoir un vision globale.

Dans cette école de commerce, dont je n’ai pas nécessairement envie de défendre les fonctionnements, je trouve juste fou « qu’on se prenne autant le choux » (excusez-moi l’expression) pour des faits, intéressants certes, mais pas réellement graves ni suffisant pour remettre en question les fonctionnements de l’Ecole.

En fait je crois que j’en ai marre qu’on essaie, plus ou moins consciemment, de tout mettre sous couvert et que plus rien de « vrai » ne puisse atteindre le grand public sans qu’on le critique et menace cette pratique !!!

…alors que ceux qui le pseudo-juge en le portant à la connaissance des autres, ne semblent pas avoir une vision d’ensemble.

Ceci dit, je les comprends, ils n’ont pas le temps. Cependant ils restent responsables de l’alimentation de cette machine de la responsabilisation de chacun pour ce qu’il dit et fait, et donc du gel d’initiatives et de réalités non « normales » ou « acceptables », non normées.


Liens chronologiques

  1. « Quotidien » dévoile l’enregistrement d’un Laurent Wauquiez sans filtre: « Darmanin, c’est du Cahuzac puissance 10 » – 16/02/18 sur huffingtonpost.fr
  2. « Quotidien » dévoile de nouveaux enregistrements de Laurent Wauquiez à l’EM Lyon et ça ne va pas arranger son affaire – 19/02/18 sur huffingtonpost.fr
  3. Laurent Wauquiez à l’EM Lyon: le PS demande à l’école de mettre fin à sa « tribune de propagande personnelle » – 20/02/18 sur huffingtonpost.fr

Related posts

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)