Que penserait Jean Jaurès de ce qu’il se trame autour de « sa Place » – La Plaine – ft Roland Gori

Que penserait Jean Jaurès de ce qu’il se trame autour de « sa Place » – La Plaine – ft Roland Gori

En regardant une vidéo très intéressante d’une analyse des bases de notre développement sociétal normatif de ces dernières années par Roland Gori (- La Fabrique des Imposteurs), je reprends conscience que La Plaine s’appelle la Place Jean Jaurès ! (à Marseille)

Alors que Jean Jaurès était humaniste, et que c’est la Mairie qui a pu décider du nom de cette place, ce qu’il est en train de s’y dérouler me semble assez paradoxal.

Le projet du Grand Centre-Ville de Marseille

La question du remaniement par les projets de « requalification urbaine (réhabilitation,rénovation, insertion de nouveaux projets au sein d’îlots dégradés) » dit Opération Grand Centre-Ville de Marseille occupe une grande place dans la vie de la Plaine et du Cours Julien.

Ces 2 espaces fonctionnent ensemble sur cette butte du centre ville marseillais et y accueillent un gros tissu associatif plutôt gauchiste, mais surtout très humain. On retrouvera donc en même temps des personnes en errance relative, et en même temps des personnes avec la tête bien sur les épaules oeuvrant pour un avenir agréable et respectueux sur divers plans.

Avec ce degré d’humanité, ce quartier présente également un aspect créatif et chaotique. L’un peut-il aller sans l’autre ? Mais ce qui diffère réellement d’une autre ville, c’est que l’on peut y sentir un certaine auto-gestion et une présence relaxée des forces de police. L’endroit est ainsi et c’est entré dans la tradition. Si cela pourrait surprendre au premier abord, on comprend la valeur d’une telle atmosphère en s’y baignant. Même si certains aspects restent désagréables, il font partie de la liberté du lieu.

Jean Jaurès et la place portant son nom

Que fait-on du sens que l’on donne aux mots et aux nom ?!?

Capture d’écran 2018-06-20 à 12.53.25

La Place Jean Jaurès donc, est le vrai nom de la Plaine, qui devrait subir une prochaine « requalification » par la SOLEAM.
Voir l’article:

SOLEAM: les projets d’aménagement du centre ville de Marseille – Focus sur La Plaine

Alors que le public local est obligé de se fédérer autour de projets militants pour sauvegarder une atmosphère correspondant aux habitudes locales, la mairie entend bien faire fructifier ce potentiel pour attirer le tourisme si « important » aujourd’hui pour le développement local.

Roland Gori citait pourtant Jaurès en ces termes:

« L’Humanité, c’est de refuser de faire de l’Homme simplement un outil de vivant.
[…] c’est justement ce qui résiste contre le fait que l’on instrumentalise l’Homme et n’en fasse qu’une fonction.
[…] La valeur de l’Homme, c’est ce qui veut résister à tout fatalisme biologique ou économique.
L’Humain n’est pas ce qui se soumet, mais justement ce qui résiste à ce fatalisme, ne se résigne pas. »

 Voir à 1:39:00 sur cette vidéo

Aussi:
33:40 – Un point sur la valorisation des professeurs en université (et chercheurs)
46:10 – les évaluations, la pédagogie Freinet avec le désir, la formation d’un athénien et l’esclavage volontaire
50:06 – une société de servitude volontaire,  « ..considérez que le savoir n’a de valeur qu’en tant qu’il peut se vendre »
1:09:54 – Maillage normatif et explosion de la technique
1:12:50 – La technique, exécution professionnelle d’un acte -> cf CRS
1:15:08 – La prolétarisation par le conformisme qui déshumanise, Marx
1:24:09 – La rationalité pratico-formelle, pensée des affaires, seule rationalité ?

Related posts

Pour commenter sans FB c'est ici ? (laissez votre contact si vous le souhaitez)