Work as we know it is DEAD !!! A toi de faire ton Job Out !

Work as we know it is DEAD !!! A toi de faire ton Job Out !

Ha ha ha… c’est rassurant. Voilà mon quatrième post de la journée sur ce blog et je commence à être fatigué, mais bon, il faut que je continue sur le sujet. Après avoir publié tout à l’heure

Accompagnement de jeunes diplômés dits « paumés »…

Accompagnement de jeunes diplômés dits « paumés »…

Artiste-Ingé Aujourd’hui déguisé dans notre système sous la forme d’un photographe (de renom ;) , j’ai été éduqué à la base comme Ingénieur (Math sup/spé + 3,5 ans d’école) et ensuite diplômé d’un Mastère spécialisé en Ecole de commerce (qu’est-ce qu’un Mastère ?). Dénouer l’inconscient collectif de mon bain habituel Il m’a fallu pour en arriver là,

D’où vient Pierre Rabhi ?…

D’où vient Pierre Rabhi ?…

Il est certaines personnes qui font parler d’elle. C’est le cas de Pierre Rabhi, instigateur du mouvement Les Colibris en 2006. Bien plus méconnu à notre arrivée dans les années 2000, voilà qu’il rempli maintenant les salles de conférences partout où il se présente. Alors qui est ce petit bonhomme qui à 77ans nous tient tous en haleine ? Quels questionnements a-t-il poussé sa vie durant ? Quels paris a-t-il fait ? Quel chemin l’a amené ici, maintenant, de cette manière ??? Un ami qui le connait peu me faisait…

Voyager – En soi une bonne manière de découvrir un monde

Voyager – En soi une bonne manière de découvrir un monde

Voyager: changer de système de valeur pour prendre du recul, ouvrir le champ des possibles, mettre en perspective, prendre conscience, et mieux construire. Court avant propos: J’ai effectué 2 années de classes préparatoires aux grandes écoles de 2004 à 2006. J’ai réussi le concours d’entrée aux Arts et Métiers et en ai obtenu le diplôme 3 ans et demi plus tard, en 2010. En 2012, j’étais diplômé d’un Master spécialisé en Entrepreneuriat par l’EM Lyon. Après 10 mois de travail, je suis parti voyager pour une durée indéterminée. Les raisons…

Survie de l’Humain, Etre grand et se diriger vers l’avenir pour changer le monde vertueusement – 3D sur France Inter

Survie de l’Humain, Etre grand et se diriger vers l’avenir pour changer le monde vertueusement – 3D sur France Inter

Environnement : après Lima, avant Paris Entre écologie et économie, où trouver les solutions pour « changer le monde » lorsqu’il s’agit de la survie de l’humanité ? Stéphane Paoli a réuni ce dimanche 3 points de vue parallèles pour poser le débat. Il cite une génération qui fait changer le monde « car elle ne veut pas du monde qu’on lui propose ». Il conclut: « J’ai fait un saut à l’école des Mines à ParisTech, en amphithéâtre: 97% de femmes… Chacune d’entre elles devait donner sa vision du monde et ses projets personnels….

Braver les interdits sur un festival de cirque: 0 – 1 (petit coup de gueule subjectif)

Braver les interdits sur un festival de cirque: 0 – 1 (petit coup de gueule subjectif)

« T’as l’avantage de savoir vivre dans n’importe quelle situation, personne ne sait faire ça ici. Je serais toi je me barrerais; j’partirais faire le tour du Monde encore une fois. Bon après c’est pas sur que tu trouves un job en revenant mais bon… » °°Oh, tu sais le job ce ne serait pas un problème. Le plus difficile c’est d’accepter de prendre un job…de se ré-intégrer socialement. Ce que je viens de mettre un an à faire, plus ou moins…c’est d’accepter le putain de format…°° Et oui, encore frappé par…

[EXPO] – A la découverte des Amériques – « Asi es la Vida « , philosophie du voyageur

[EXPO] – A la découverte des Amériques – « Asi es la Vida « , philosophie du voyageur

(Trad.: Asi es la vida = « C’est ça la vie ») Des images et des textes en exposition au Café Culturel et Citoyen le 3c à Aix en Provence du 15 au 28 Avril 2014 Vernissage le 23 Avril de de 18h à 20h — Note de carnet de voyage Montañita, Ecuador, Viernes 18 de Marzo – Allongé dans le hamac « L’ambiance qui règne ici est folle. Il pourrait tout se passer,

Sortir de sa Zone de Confort !

Sortir de sa Zone de Confort !

Sortir de sa zone de confort c’est quoi? En gros, c’est aller de son plein gré vers l’inconnu. Au final, on le fait plus ou moins consciemment, prenant des prétextes