Tex Avery – « L’imagination la plus folle et la plus géniale »

Tex Avery – « L’imagination la plus folle et la plus géniale »

Ce matin comme à l’accoutumé d’antan, j’ai envie de prendre mon bol de céréales devant un dessin animé Tex Avery ! Ce n’est plus la télécommande que je cherche partout dans le salon, ni une cassette vidéo à passer sur mon écran cathodique que je tente de retrouver sur l’étagère avec l’étiquette dont je me rappelle bien… Je sais que le Ça Cartoon a été enregistrée un dimanche soir, alors que mon père sortait du bain, juste après l’enregistrement du défilé du 14 Juillet, et avant la première partie de Jurassic park…

Voyager – En soi une bonne manière de découvrir un monde

Voyager – En soi une bonne manière de découvrir un monde

Voyager: changer de système de valeur pour prendre du recul, ouvrir le champ des possibles, mettre en perspective, prendre conscience, et mieux construire. Court avant propos: J’ai effectué 2 années de classes préparatoires aux grandes écoles de 2004 à 2006. J’ai réussi le concours d’entrée aux Arts et Métiers et en ai obtenu le diplôme 3 ans et demi plus tard, en 2010. En 2012, j’étais diplômé d’un Master spécialisé en Entrepreneuriat par l’EM Lyon. Après 10 mois de travail, je suis parti voyager pour une durée indéterminée. Les raisons…

Voyager: aller vers l’inconnu – Mais pourquoi ?

Voyager: aller vers l’inconnu – Mais pourquoi ?

Voyager, cela revient à sortir de ce que l’on connait habituellement, non ? Quitter le connu pour l’inconnu, le nouveau, l’exotique. Car l’Homme apprécie l’exotique lorsque le connu est devenu barbant. Il a la sensation de vivre une aventure, de découvrir quelque chose. Il a la « sensation ». L’inconnu, l’inhabituel, remuent nos sens et nous font sentir vivant. Mais que faire de cela lorsque cet inconnu est devenu connu ? Et comment gérer la transition entre le soi libre et sensible du voyage et le soi partie intégrante d’un équilibre global…

Soyez remarquable – TEDx de Faysal Hafidi

Soyez remarquable – TEDx de Faysal Hafidi

…ou comment la folie peut devenir normalité en y croyant ;) Conférence TEDx par Faysal Hafidi à SoussRiver (2012)  2 remarques au préalable: Faire semblant (17″50) Dire « Désolé » (18″30) Uniquement dire désolé, c’est nier sa responsabilité. Par contre, on a effectivement le droit de se tromper mais le devoir de se responsabiliser des conséquences. Avant tout choix il y a acceptation des compromis qu’il sous-entend. Si pour avancer il faut être capable de faire des choix, c’est en faisant en sorte de bien réagir à tout moment, surtout face aux…

Entreprendre ou croire en ses projets

Entreprendre ou croire en ses projets

J’attribue à Einstein la citation: « Ce qui distingue le fou du génie, c’est sa réussite. » et moi je dis: °°La difficulté de l’entrepreneur comme de l’artiste, c’est d’être le seul a être assez fou pour croire en ce qu’il fait. S’il réussit alors c’est un génie.°° L’entrepreneuriat étant alors vu comme une folie souhaitant s’inscrire dans la réalité. Allez donc me définir ce qu’est la réalité ;) …

La maison des fous

La maison des fous

« L’unique différence entre un fou et moi, c’est que moi je ne suis pas fou. » Salvador Dalí Journal d’un génie adolescent, Salvador Dalí, éd. La Table ronde, 1964, p. 21 C’est l’histoire de fous dans une maison Psychiatrique.Cette maison, ne contient que des fous. Des fous, des fous, des fous. Mais alors qui s’occupe de l’intendance ? Des fous. Qui nettoie ?

Le Fou qui préférait s’enfermer

Le Fou qui préférait s’enfermer

C’est l’histoire d’un fou dont la folie repose sur le fait qu’il oublie tout.Seule lui colle à la peau l’envie de s’évader de son hôpital pour aller trouver sa liberté. Alors chaque jour il en parle à tout le monde, ses soignants, ses pairs; personne n’y crois, cela fait si longtemps qu’il est là. Un jour pourtant, il trompe tout le monde et réussi à disparaitre; dépasser les murs et les barrières. Il est libre, libre de chanter, de danser, de courir, mais tellement libre qu’il n’y a personne avec…

Je suis un pays au sein du pays

Je suis un pays au sein du pays

Je suis un pays au sein du pays, un monde entier avec ses complexités, ses montagnes et ses rivières, ses mers planes et turbulentes, son langage et ses incompréhensions. Il y a des recoins cachés et des coins visités trop souvent car trop évidents; toujours je pourrais en mon sein me tourner vers le connu ou l’inconnu; c’est déroutant. Peut être d’ici la fin de ma vie aurais-je parcouru